mardi 31 mai 2011

EELV Pays niçois

EELV Pays niçois sort renforcé du Congrès régional. 
Parce qu'il a su réagir par un front largement rassemblé aux mesquineries qu'il a subi, rassemblant même, au delà, très largement les militants des Alpes Maritimes ainsi que quelques autres, d'autres départements.

La motion régionale "Pour une écologie sociale", déclinaison de la motion nationale "Maintenant", malgré les pressions et quelques procédés peu élégants a su atteindre un score très honorable pour une initiative décidée ex-abrupto, en très peu de temps, et ne disposant pas, contrairement à d'autres, du fichier régional.
Nous avons su, avec d'autres composantes du Congrès, éliminer les principaux aspects rappelant par trop le "centralisme démocratique" contenus dans la proposition de statuts. Le combat n'est pas terminé en ce qui concerne le Règlement Intérieur qui entendait donner le pouvoir au CPR pour les élections municipales des villes de plus de 40 000 habitants.

Reste maintenant à nous organiser à Nice.
- En regroupant cette division artificielle des groupes locaux en un véritable collectif qui sache créer les groupes de travail nécessaires.
- En mettant en place, au plus tôt, des groupes de travail par communes, dans la perspective des Municipales de 2014 dont nous sortirons, j'espère, autonomes tant en ce qui concerne un PS local à la direction décrépie, que de la gestion estrosiste de la ville.
- En militant sur le terrain, au plus près des besoins de la population, à travers des comités de lutte et de défense des habitants, sur l'ensemble des désagréments qu'ils subissent.
- En approfondissant notre travail et nos réflexions sur les grands dossiers: Grand Stade, OIN, Tunnel de Tende, qualité de l'air, gestion de l'eau, économies d'énergie,  mobilités,  agriculture de proximité, certes, mais aussi logement, création d'emplois,  écoles, sécurité, ...
- En rassemblant, le plus largement possible, sur nos propositions. 

Bref, enfin sortis de ces entraves bureaucratico- copinesques, tout simplement en remplissant notre mission première: militer, sans nous laisser distraire par les divergences qui naîtront lors des primaires, et tout en consacrant l'énergie nécessaire aux échéances électorales  de 2012.
  • "Les émissions de CO2 ont atteint un niveau record en 2010", Le Monde. Vanité des G8 et autres G20 au service du fric.
  • "L'Allemagne officialise sa sortie du nucléaire", Le Monde.
  • "La baisse du pétrole répercutée en partie seulement à la pompe", Le Monde.
  • "Georges Tron rejoint Christian Blanc, Alain Joyandet, Eric Woerth, Michèle Alliot-Marie et Brice Hortefeux dans la liste des ministres qui ont fait scandale", NouvelObs.
  • "Les "indignés" français évacués par la police à la Bastille", NouvelObs.
  • "Roland-Garros: belle perf' des exilés fiscaux !"Résultat d'exploitation (s).
  • "Le directeur de cabinet de Jean-Noël Guérini mis en examen", Le Monde.

10 commentaires:

  1. Je constate avec effarement ce matin, colonne de droite, que l'on peut se dire (sans être choqué par la contradiction) : gourmet ET fumeur ....!!!

    L'homme est une réserve inépuisable de contradiction...Quel animal admirable !

    RépondreSupprimer
  2. Et alors, même pas une analyse un peu fouillée de la sortie allemande du nucléaire ? Il y a des écolos qui clament haut et fort que nos cousins Germains donnent le bon exemple en revenant au bon vieux charbon et au gaz dit "naturel". Il y en a même qui prétendent que l'Allemagne exporte son surplus d'électricité vers la France, en tordant un peu le cou à la réalité. Je voudrais juste comprendre comment les écolos honnêtes - si si, il y en a, j'en ai rencontré - arrivent à tenir ce grand écart entre atome et carbone.

    RépondreSupprimer
  3. A JC: Tout simplement. J'aime bien manger et j'aime fumer.
    A Bertrand: Le programme allemand prévoit aussi une baisse de 10% de la consommation électrique. Pour l'analyse fouillée, attends un peu, la nouvelle est d'hier.

    RépondreSupprimer
  4. "J'aime bien manger et j'aime fumer."

    Merci : j'avais compris !
    (je ne comprends toujours pas comment on peut s'injecter de la fumée cancérigène dans un organe aussi subtil que les poumons ... et se proclamer écologiste !)

    RépondreSupprimer
  5. Je fume 1) parce que j'aime ça, et 2) pour éliminer mes stress et donc éviter un cancer.

    RépondreSupprimer
  6. Prévoir une baisse de consommation d'électricité alors que de plus en plus de véhicules vont devenir électriques dans les années qui viennent, c'est tout simplement se moquer du monde. Les promesses écolos n'engagent que ceux qui y croient. L'Allemagne a aussi prévu d'importer de plus en plus de courant de Russie qui va renouveler son parc de centrales nucléaires. Ça relativise un brin les beaux discours vertueux sur les dangers l'atome. De la politique, tout simplement...

    RépondreSupprimer
  7. Merkel est une excellente navigatrice : nous ferons le point énergétique en 2022... il y aura 30% de centrales en plus, à coup sûr !

    RépondreSupprimer
  8. Et comment peut-on militer pour une amélioration de la qualité de l'air et être un fumeur invétéré ?

    Tu veux absolument de l'air pure entre deux bouffées ?

    RépondreSupprimer
  9. Oh oui, mes stresses, faites-moi mal !

    RépondreSupprimer