mercredi 5 octobre 2011

3 points, c'est tout

L'annonce du démantèlement de Dexia (NouvelObs), fleuron du capitalisme financier franco-belge, plombée par les produits toxiques après avoir plombé les collectivités locales avec des emprunts toxiques... Cherchez l'erreur...


Sarkozy qui annonce, à grands coups de trompettes, l'annulation de trois permis de forer en espérant trouver des gaz de schistes, certainement ceux des régions qu'il compte visiter bientôt dans le cadre de sa non-campagne électorale payée avec les moyens de l'état. 
C'est vraiment bien et récompense la mobilisation populaire massive initiée par les écolos! Trois permis signés en catimini par JL Borloo, certainement au nom de l'écologie dont il avait la charge. 
Deux sur les trois font appel à la fracturation hydraulique, pas celui de Total, sur Montélimar.
Ceci dit, ce ne sont jamais que 3 sur les 64 permis qui ont été accordés, dont beaucoup entendent continuer à utiliser la fracturation hydraulique... (Owni)
Et ce sans parler des permis d'exploiter accordés pour la Bulgarie, l'Italie, l'Irlande, l'Espagne, la Pologne, la Suède, l'Allemagne , les Pays-Bas, l'Ecosse. A quand une règlementation européenne pour éviter des dommages environnementaux graves et irréparables ?

Et puis, dans ce merdier ambiant et Flamby dans tous les médias, en "une" de Libération, un rayon de soleil, celui des Indignés new-yorkais qui ne lâchent pas le morceau malgré les violences policières et dont les manifestations s'étendent actuellement dans 70 villes (MédiaPart).
  • "Sarkozy et l'industrie : un quinquennat jalonné d'échecs", Le Monde.
  • "Les écolos selon Bruckner ? Chrétiens, pétainistes et radins", Rue 89. Quand à Bruckner selon les écolos, la décence nous l'interdit.
  • "La France, du pays de Cocagne au despotisme démocratique ?", Marianne.****

3 commentaires:

  1. Nous vivons une époque formidable (au sens premier du terme).

    "Les lou-oups, les loups
    Les loups ont envahi Paris..."

    RépondreSupprimer
  2. "la démocratie, honnie pendant des siècles, se conjugue mal dans son histoire avec « la représentation » et la confiscation du pouvoir par des professionnels de la vie politique"

    100% d'accord avec Bernard Vasseur! C'est aussi le constat d'Etienne Chouard qui pense que nous ne vivons plus dans une démocratie mais dans une oligarchie....D'où son idée de tirer au sort parmi des volontaires les parlementaires...comme dans la démocratie athénienne.

    RépondreSupprimer