mercredi 25 avril 2012

Paradoxes

J'aurai tout vu dans ma chienne de vie, y compris le candidat des vieux et des rentiers vouloir organiser, le 1er mai, une manifestation pour le "vrai" travail.

Voir cet homme dont tous les efforts, dès son élection, ont été pour favoriser la rente, se résolvant, contraint et forcé, en fin de mandat à augmenter (mais très peu) les taxes sur les revenus du capital (quand ceux du travail sont taxés plein pot) se livrer à une telle mascarade est du plus haut grotesque.

Voir cet homme qui a rajouté un million de chômeurs, à un bilan chiraquien déjà lourd dans ce domaine, se faire l'apôtre du "vrai" travail, c'est comme voir un marchand d'armes condamner les guerres, un marchand de glaces se plaindre du soleil, ou un fabriquant de parapluie regretter les orages.

Voir celui qui fustige l'assistanat le développer pour les banques, l'homme de Neuilly et du Fouquet's se présenter comme le protecteur des obscurs et sans-grades, ...

Certes, personne n'est dupe, il s'agit, une fois de plus, de monter des catégories de français les uns contre les autres et, comme en 2007, "ceux qui se lèvent tôt" contre les assistés et "chômeurs-fainéants", espérant, par là, récupérer les voix bleu marine.

Cet homme n'a décidément honte de rien. Après avoir vertigineusement augmenté la dette publique en 5 ans, notamment par ses cadeaux fiscaux au riches, il exige que ses successeurs signent la "règle d'or" budgétaire. Après avoir vanté une "République irréprochable", il en a fait une république bananière, distribuant des prébendes à tous ses amis.

Surfant sur les faits divers les plus horribles, il  défèque une diarrhée législative sécuritaire dont on attend encore la plupart des décrets d'application. Faisant de la sécurité sa priorité, jamais les agressions violentes n'ont été plus nombreuses et les trafics dans les cités plus prospères et meurtriers.

Et il ose continuer à nous prendre pour des imbéciles...
Nous avons besoin d'un air respirable, cela passe par son renvoi, en attendant son passage devant les tribunaux.
  • "Estrosi et Ciotti prennent à partie France 3 Côte d'Azur", Le Point.
  • "Athènes s'enfonce dans la récession, plus que prévu", Libération.
  • "Les écologistes face au difficile bilan de la campagne Joly", Le Monde.
  • "Comment la gauche gérera-t-elle l'insécurité culturelle révélée par le vote Marine Le Pen ?", Le Monde.
  • "Le "vrai" travail", blog de G. Filoche. "Le “vrai” travail ? Qu’est ce qu’il y connaît ce cul doré de Sarkozy ? N’a jamais passé la serpillière dans une cantine ni poussé un chariot". *****
  • "Vingt-neuf pesticides dans le thé des Chinois", Le Monde.
  • "Le front du refus européen", Le Monde.

26 commentaires:

  1. Désolant, de voir les têtes de grands partis se lâcher ainsi, et mépriser ceux qu'ils sollicitent à leur profit. Les politiciens professionnels ont, de tout temps, traîné souvent des casseroles. Aujourd'hui on n'entend plus que le vacarme de celles-ci, au point que le faible cri du Peuple agonisant est perdu dans ce déferlement tonitruant.

    Une seule chose est certaine : les professionnels de la pollution ont de beaux jours devant eux. Ceux de la finance également. Cinq ans supplémentaires de bonheur. Dans leur optique, "Vive la France", à n'en point douter.

    RépondreSupprimer
  2. JC (scandalisé)25 avril 2012 à 06:01

    "Comment la gauche gérera-t-elle l'insécurité culturelle révélée par le vote Marine Le Pen ?", Le Monde.

    COMMENT, POURQUOI, UNE QUESTION AUSSI IGNOBLE ?
    (je suggère les camps de rééducation, excellents pour cette "gestion de l'insécurité culturelle". Comme au Cambodge de Polpot, au Viet-Nam, ou sous l'Allemagne du IIIème Reich !)

    Le Monde devient con ....

    RépondreSupprimer
  3. Il est vrai que vous le vrai travail, vous connaissez?
    Comme les quariers populaires vous connaissez?
    Les Hlm, vous y habitez?
    Gagner le smig vous savez ce que c'est?
    Ah vous au moins vous savez de quoi vous parlez n'est ce pas? mpuisque vous le vivez!
    Mon dieu comme vous êtes dégoulinant de sentiments pour le bon peuple!
    AP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En ce qui me concerne, j'ai travaillé pour payer mes études. J'ai habité en Hlm à Clichy sous Bois et Sevran.
      Mais c'est vrai que c'était il y a quelques dizaines d'années

      Supprimer
  4. Messieurs Estrosi et Ciotti ont raison!
    Cette antenne régionale transpire à chaque reportage l'idéologie de gauche...
    Manque d'objectivité, suppression de temoignages, analyses partialles, montage en épingle de faits divers sans intérêts, passage du même reportage 3-4 fois, commentaires contraires à la vérité etc etc...
    Il est de notoriété que f3 am est tenu par le snj cgt, et que tout passe par son filtre...
    Que chaque journaliste fasse son choix de citoyen, rien de plus normal, mais que ce choix soit une constance de ligne éditoriale est choquant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme pour Nice-Matin ?

      Supprimer
    2. Nice-matin est un peu dans le même cas effectivement!
      Un très fort syndicat cgt, et là plutôt une place démesurée aux communistes!
      Mais cela se comprend : depuis que bouyghes a racheté l'huma!

      Supprimer
    3. Si je comprends bien, tous les médias niçois sont scandaleusement vendus à la gauche ?

      Supprimer
    4. oui, c'est à peu près cela....

      Supprimer
  5. JC (rendu dément par l'agressivité du Taulier)25 avril 2012 à 08:01

    S'il continue à taper comme un forcené sur le malheureux petit nain tremblant "jeté à terre par les forces populaires", le Jef, il va tous nous transformer en Chevalier Blanc volant au secours de l'Agité de l'Elysée : ce qui serait un comble !!!

    Allez, j'essaie ma reconversion en Chevalier qui ne vote plus Blanc : "VOTEZ SARKOZY !"

    RépondreSupprimer
  6. Organiser une manifestation du « vrai travail », est –ce à dire, qu’en face il y a trop de « tire au cul » ?
    Les 5 ans de traversée du désert qu’il va prendre le factotum , c'est un peu sa médaille du travail par anticipation qu'on va lui remettre.
    Les manifestants du « vrai travail » sont majoritairement des banquiers à qui on prête du pognon à 1% et qui le font travailler à 5% . Voilà la définition du « vrai travail » selon le factotum.
    C’est mercredi donc dans la « Rubrique élections » de la Comtesse
    Une fois élu, « mimolette » montrera sa piste à la nation ! DSK est jaloux
    Cette manifestation pour le « vrai travail » m’a tout l’air d’un poids ferreux
    Si « mimolette » élu, ma vieille tante va bientôt rentrer en France

    RépondreSupprimer
  7. @Jef
    Vous nous avez toujours pas livré , mis à part 2 ou 3 lignes « centristes » façon « eau tiède », votre analyse sur le score de EELV (remarquez que je ne personnalise pas et n’accable pas E. J)
    C. Duflot le 20 avril déclarait : « le vote EELV , c’est le vote secondaire celui de la réflexion »
    Nul doute que cette « réflexion » est pertinente !
    Puisque vous avez inséré un lien sur l’article du monde « les ecolos face au difficile bilan … »
    C’est comme à la direction de EELV : silence radio ?
    Situation paradoxale : Ecrans radars recherchent taches vertes et blog lignes vertes !

    RépondreSupprimer
  8. Ne craignez rien, Bruno, cela viendra.
    Actuellement, nous sommes dans le débat: participation ou non au gouvernements Hollande (je suis "contre").
    Je pense toutefois que la campagne Joly, malgré son faible résultat, a marqué, par sa dignité, des points pour l'avenir.

    RépondreSupprimer
  9. alors ça jef....vous avez perdu d'avance : entre les PLACE,DUFLOT,COCHET,MAMERE,VOYNET, et consorts, il va falloir organiser une primaire pour savoir qui va occuper le strapontin du secrétariat au chocolat bio...

    RépondreSupprimer
  10. Secrétariat d'ETAT au chocolat bio....

    RépondreSupprimer
  11. Perdant ou gagnant, l'essentiel est de se battre et résister.
    Après...

    RépondreSupprimer
  12. Désormais, c'est sur le long terme qu'il faut miser. Mais l'alliance avec le PS ne pouvait être une bonne chose. D'autant que le FdG était prêt à accueillir les écologistes venant d'ailleurs.
    L'écologie et le vrai socialisme ont ceci en commun : le capitalisme EST leur ennemi.

    RépondreSupprimer
  13. Autant nous avons des convergences avec le PdG, autant cela me semble impossible avec au moins une des composantes du FdG.

    Mais je pense que beaucoup de choses vont bouger dans les mois qui viennent et, effectivement, c'est sur le long terme qu'il faut miser.

    RépondreSupprimer
  14. @Jef
    « Participation au gouvernement … » !?
    Il me semble que vous avez quelques longueurs d’avance sur le calendrier
    Cependant une remarque de « béotien » :
    EELV signe un accord (avec 2 ou 3 divergences) qui vous offre , si tout va bien, 15 à 20 députés.
    Lors de la déclaration de politique générale lors de la 1ere session de l’ A.N vous voterez la « confiance »
    Vous voterez (probablement) le budget.
    Donc participer ou pas au gouvernement est POLITIQUEMENT secondaire. Sachant que je doute fortement que l’on affecte un ministère régalien à EELV
    Le seul intérêt (sans exagérer) pour un ou 2 « écolos » qui ont un ego surdimensionné étant d’ajouter une ligne sur sa « business card »
    Chacun sait qu’un mandat de ministre ne dure pas longtemps mais le titre à vie ; c’est déjà ça !
    J’’espère pour EELV que , le temps viendra de l’analyse et de la critique sérieuse sur la présidentielle version « mon général » et à quelle date EELV laisse définitivement de côté le moralisme, le catastrophisme, le mysticisme.
    sivous y tenez , je pourrai développer plus les derniers termes
    up to you !

    RépondreSupprimer
  15. @Bab
    sic :"L'écologie et le vrai socialisme ont ceci en commun : le capitalisme EST leur ennemi.""
    Mais absolument pas !
    Rien , nada, que nenni !
    où avez lu cela ?
    Citez moi un SEUL passage en provenance d'un parti écolo (quel que soit l'origine) où cela est mentionné ?
    Cela n'induit pas , que les écolos sont ou seraient des "personnes" peu fréquentables et qu'il n'y a rien à faire avec !
    Cette notion "anticapitalisme " est tellement ambigüe qu’elle prête à confusion !
    l'extrême droite peut se dire "anticapitalisme"
    c'est dire le manque de précision politique

    RépondreSupprimer
  16. Oui Jef, c'est le long terme qui va compter, et surtout les menaces que le nucléaire nous a préparées. Voir ceci, pour ceux qui ne l'ont pas lu. Car si la cuve annexe N°4 finit de se désagréger, c'est l'humanité tout entière qui est menacée. Au point qu'un rapport d'avril 2011, publié seulement au début de cette année, révèle qu'un plan existe pour l'évacuation immédiate de quarante millions de personnes, dont la ville de Tôkyô.

    Là, on ne rit plus. Nous sommes tous à la merci du tremblement de terre de trop au large de Sendai et Fukushima.

    RépondreSupprimer
  17. A Bruno:
    1- Participer au gouvernement veut dire voter tout ce qui sera proposé par ce gouvernement. Hors, j'ai quelques craintes...
    2- Non, je ne suis pas partisan d'une économie à la soviétique des années 20. Le marché, en tant que simple régulation (et non pas fin en soi) offre quelques avantages. Tout dépend des régulations (et des régulateurs).

    A Bab: Je sais, Fukushima, c'est pas fini, en attendant les autres.

    RépondreSupprimer
  18. @Jef
    Participation au gouvernement je partage votre point de vue
    Je m’interrogeais simplement par rapport aux accords passés , qui lie EELV sur une base mini
    Il est vrai que, lorsque l’on est au gouvernement, il faut être solidaire et donc , avaler des grosses couleuvres .
    Ou en d'autres termes : oui sièges de députés et non aux "emmerdes"!

    Dans la période qui nous attend, pour faire passer les plans d’austérité , n’en prenez pas ombrage, je pense que le PS a surtout besoin du PC et de la CGT même à l’extérieur du gouvernement.
    C’est pour cette raison, encore aujourd’hui, que la pertinence politique, de cet accord m’échappe !
    Sic : « Non, je ne suis pas partisan d'une économie à la soviétique des années 20 »
    Cette période appartient à l’histoire et dans un contexte spécifique … 100 ans après, tirer les leçons
    est exercice « facile »
    On ne peut donc pas faire référence à cela aujourd’hui, pour tenter de justifier que le « marché » serait mieux …mais comme vous êtes sérieux et expérimenté politiquement, vous ajoutez avec « régulateur »
    C’est le « réformisme » (enfin …) défendu par les partis sociaux-démocrates
    Bref, que les écologistes n’écrivent pas en haut de leur fronton « le capitalisme est notre ennemi » ne me choque pas !
    ? Comme le moteur normal du capitalisme est la croissance,les écologistes étant partisans de la « décroissance » peuvent-ils être considérés comme anticapitalistes ?
    Sur l’anticapitalisme en général, très tôt, les deux célèbres barbus Marx et Engels ont dénoncé l'extrême ambiguïté du terme "anticapitaliste", lui préférant soit le terme de "socialiste" soit le terme de "communiste" .
    Le petit patron ruiné, le fournisseur mal payé, le petit commerçant contre la grande surface, etc sont et se disent volontiers « anticapitalistes » et surtout contre le « grand capital » représenté aujourd’hui par les grands groupes de distributions qui les « saignent »
    Par la suite, dans un passé récent, tous les mouvements fascistes se sont déclarés "anticapitalistes", pour le capital "fécond" contre le capital "rapace". Si vous reprenez les déclarations du fn dans un passé récent vous trouverez cela.

    RépondreSupprimer
  19. JC (national et socialiste...euh ... non !)25 avril 2012 à 18:13

    Ce qui est certain : l'enculage de mouches va filer bon train durant 5 ans de délices, amours et orques...
    Vive la France !

    RépondreSupprimer
  20. @JC
    Sachez que dans les salons feutrés on ne dit pas « enculer les mouches » c’est d’un vulgaire … mais, « sodomiser les diptères »
    Ces mœurs qui, aux temps bibliques condamnèrent au soufre et au feu Sodome, Gomorrhe
    La répétition de cette pratique engendre la sodo-coléoptérité ! Rassurez-vous, ça ne s’attrape pas …. heureusement !Mais c’est un « vrai travail ! » d’orfèvre :- (
    Bref, Imaginant facilement le diamètre de l’attribut viril de certains commentateurs , les mouches elles vont avoir mal !
    Pour conclure sur une pensée du maître P. Dac :« Un homme qui perd les pédales est un homme qui perd ses moyens et non un pédéraste qui perd les amitiés particulières dont il jouissait »

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. JC (en historien des moeurs politiques...)25 avril 2012 à 20:27

      Dans les salons qui se veulent feutrés, peut être.... dans les salons où l'énarchie et la préfectorale règnent... on encule les mouches depuis toujours !!!!

      Supprimer