samedi 8 septembre 2012

75%

Certes, ce n'est qu'une mesure symbolique car ne touchant qu'une infime minorité de la minorité des plus riches. Certes, ce n'est pas ça qui résoudra les problèmes budgétaires du pays. Mais il est des symboles forts et celui-ci en était un, montrant une volonté de justice sociale et de rupture avec la ploutocratie sarkozienne, que j'avais salué lors de son annonce et qui, à mon avis est pour beaucoup dans la victoire de F. Hollande.

Rappelons qu'il ne s'agit que du taux de tranche marginale supérieure, ne touchant les gains qu'au delà d'1 million d'€, les sommes au dessous étant imposées, au taux des 5 autres tranches, avec un maximum de 45% et que cela s'appliquerait aux revenus du travail comme du capital.
En clair, un quidam gagnant 1 100 000 € en 2013, ne sera imposé à 75% que pour les derniers 100 000 €, ce qui lui laisse néanmoins de quoi vivre très luxueusement et consommer.

Or, déjà, il y a quelques jours, J. Cahuzac, un des plus libéraux de ce gouvernement avec M. Valls, avançait de nombreux affadissements à cette règle. Les Echos, journal du Medef et de la finance titrait: "Nombreux aménagements en vue pour la taxe à 75 % sur les très hauts revenus" et rassurait ses lecteurs:

- "la taxe à 75 % s'entendra comme la somme de la taxe exceptionnelle, de la CSG (7,5 %) et de la CRDS (0,5 %), .... En d'autres termes, la nouvelle taxe sur les très hauts revenus ne serait « que » de 67 %".
- "L'impôt devrait par ailleurs être conjugalisé : un couple devra gagner plus de 2 millions d'euros pour être concerné".
- "Les revenus pris en compte seront par ailleurs limités. Il s'agira a priori des seuls revenus d'activité".
- "Les intérêts, dividendes et autres plus-values ne seront pas intégrés au calcul de la taxe. Au très haut de l'échelle, ils représentent pourtant une part prépondérante des revenus". Le journal rajoute: "Pour les 10.000 ménages gagnant plus de 2 millions d'euros, par exemple, les salaires ne représentent que le cinquième de leurs ressources, selon des données publiées par Bercy l'année dernière. L'immense majorité d'entre elles se compose de plus-values mobilières (58 %), d'autres gains du capital et de revenus professionnels".
- "Au final, la taxe cible donc une population très réduite - certains évoquent 1 millier de ménages -"...

Libération rajoute: "La mesure, par ailleurs, ne serait applicable que deux ans, alors que Hollande avait proposé qu’elle reste en vigueur jusqu’au retour à l’équilibre des finances publiques".

Après les renoncements sur le blocage du prix des carburants, le Livret A, les contrats de génération, le social-libéralisme dévoile un peu plus son vrai visage et cela commence à faire beaucoup, surtout sur un thème aussi emblématique... Attendons ce qu'il restera de la séparation, promise, entre les banques de dépôts et les banques d'affaires..!

En fin d'après-midi d'hier, JM Ayrault et P. Moscovici assuraient que la promesse de F. Hollande "sera strictement respectée" (Libération).

Le tout sera adopté au Conseil des Ministres du 28 septembre. Nous verrons alors lesquels se sont permis quelques entorses à la vérité..

Sur le même sujet: NouvelObs: "75% : ces "pleureuses" qui ont fait le forcing auprès d'Hollande", Libération: "Cambadélis et l’imposition à 75% : un pas en avant, un pas sur le côté", Le Monde: "La portée de la taxe à 75 % sur les très hauts revenus revue à la baisse", Le Figaro: "Le projet de taxe à 75% de Hollande réduit a minima", qui précise bien: "la taxe ne s'appliquerait qu'aux revenus du travail: salaires, traitements et primes. Les revenus du capital - plus-values sur les cessions d'actions, d'immobilier, dividendes, intérêts - en seraient exonéré"
  • "Le niveau de vie des Français en chute", Libération.
  • "L'Arctique, terre promise pour les compagnies pétrolières ?", Le Monde.
  • "La déforestation entraîne une réduction des pluies, menaçant l'Amazonie de sécheresses répétées", Le Monde.
  • "La mécanique des arbres", Le Monde. *****
  • "La France comptait 8,6 millions de pauvres en 2010", NouvelObs
  • La stratégie de P. Mottard pour rafler la tête de liste aux prochaines Municipales niçoises. PRG06. Place aux jeunes!
  • "Les aliments bio moins nocifs mais pas plus nourrissants", Le Monde.

9 commentaires:

  1. Oui, le simple fait de n'imposer à 75% qu'une tranche de revenus de salaires et pensions change tout, quand les riches diversifient au maximum leurs sources de prébendes. En quelque sorte, c'est comme si un propriétaire de voiture de luxe n'était taxé par l'assurance que sur la roue de secours.

    Comme d'habitude, les politiciens, quelle que soit leur étiquette, se moquent de nous. La patronne des patrons nous fera son numéro du "Çà eût payé" habituel, pour apitoyer les chaumières, histoire de se faire plaindre. Et l'actualité passera à autre chose.

    RépondreSupprimer
  2. Cette mesure fiscale "symbolique" n'impressionnera que les gogos ou les gagas !

    Ce qui compte, c'est la compétitivité de nos entreprises sur les marchés, seuls fournisseurs de VRAIS emplois durables ... Las !

    Avec des libéraux au gouvernement c'eut été, peut être, possible. Avec des socialistes qui ne savent rien du travail...particulièrement dans un environnement concurrentiel, c'est l'échec ASSURE !

    Attendons la chute de la maison fromagère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. JC (amusé par les décisions stupides de FH)8 septembre 2012 à 11:14

      Bernard Arnault vient de demander la nationalité belge.....Donc, il ne paiera plus d'impots en France.

      Bravo monsieur Je-n'aime-pas-les-riches !

      Supprimer
    2. cela devient donc un étranger, que l'Ump va traiter comme tel ?

      Supprimer
    3. Double nationalité ....

      Supprimer
  3. Le texte du PRG pour les primaires de municipales pourrait être résumé ainsi : Pisser dans un violon !
    Et ce d'autant plus que le premier responsable de PRG local a une haine immense envers le 1er du ps, et réciproquement.
    On se souvient par ailleurs du fabuleux appel du 1er départemental du PRG appelant à votre Mariani au deuxième tour des régionales.....

    De plus P Mottard s'est décrédibilisé en s'étant rabiboché avec P Allemand, accord où par aimmeurs il a accepté de fait que ce dernier soit tête de liste aux municipales, lui étant dans la liste.
    Bref un accord tout benef pour le premier fédéral du PS.
    On se souvient aussi de l'absence de Mottard aux dernières législatives....et surtout du résulatat calamiteux de la gauche locale malgré la vague rose....
    Donc une gauche locale qui n'a aucune chance de jouer un quelconque role majeur pour les prochaines municipales....le plus grand danger pour Estrosi venant finalement de son propre camp!
    Adrien SCOLA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "une gauche locale" : si on veut. Appeler çà de la gauche...

      Supprimer