mardi 4 septembre 2012

Les plus désespérés ...

Sur Nice, la rentrée des profs coïncidait hier avec un thermomètre en sensible baisse, une journée pluvieuse et sombre, se prolongeant aujourd'hui.
Cela coïncide aussi avec l'annonce du cap des 3 millions de chômeurs et la baisse, sensible elle aussi, de la côte du duo de l'exécutif dans les sondages.

Cela me fait irrésistiblement penser à l'époque où, résidant et travaillant dans le 9-3, nous rentrions des grandes vacances dans le midi, voyageant de nuit pour que les enfants, dormant, nous fichent la paix. Nous arrivions sur le périphérique parisien au petit matin, dans une aube couverte, grise et sale, démoralisante, afin de recommencer une longue année seulement égayée par la chaleur, déjà, des soirées avec copains et amis.

Au plan politique, j'ai un peu l'impression de me retrouver dans le tournant de 1983 où le réalisme libéral et européen avait fortement tempéré le "Changer la vie" mitterrandien et où, par contre, "le changement c'est maintenant" reste d'une actualité brûlante... 

Oh, certes, ce n'est pas la faute de la majorité actuelle qui subit le résultat de 10 ans d'une droite myope et ploutocratique au pouvoir et une crise financière et économique que je savais très longue, sinon "durable", menant vraisemblablement à un saut économique et sociétal qualitatif. 
Mais je ne peux m'empêcher d'en vouloir un peu à F. Hollande de ne pas l'avoir, sinon annoncé, au moins laissé entendre lors de sa campagne présidentielle.
Reste que tout cela n'annonce pas des lendemains qui chantent juste...

Enfin, consolons-nous, si tant est que cela fonctionne, avec Musset: "Les plus désespérés sont les chants les plus beaux, Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots".
  • "De la viande imprimée… Miam !?"Même pas mal.
  • "Karachi : plainte de Ziad Takieddine contre Balladur", NouvelObs.
  • "Traité budgétaire : pas de liberté de vote pour les députés PS", NouvelObs.
  • Et ils dansent... ****

7 commentaires:

  1. La majorité actuelle subit les 10 ans de chiraco-sarkozysme ! Voila qui est simpliste !!!!

    Mais comment, et pourquoi, rester bloquer sur une période difficile qui n'est que la continuation des erreurs françaises depuis bien plus longtemps.

    Nous allons mal depuis la fin des 30 glorieuses, depuis 40 ans, y compris la période lamentable des années Mitterand et Chirac ...

    Trop d'Etat, trop de fonctionnaires dans les Collectivités Territoriales, trop de centralisation, trop de frein aux entrepreneurs... trop de planqués, trop de charges... et par dessus tout, l'idée absurde que l'intégration des immigrants se fera spontanément !!!

    Pas de création d'emploi réels, et on se réjouit d'une forte natalité ... et on taxe au lieu d'éviter le gaspillage insensé. Lamentable...

    RépondreSupprimer
  2. @Jef
    Sic : « Mais je ne peux m'empêcher d'en vouloir un peu à F. Hollande de ne pas l'avoir, sinon annoncé, au moins laissé entendre lors de sa campagne présidentielle. »
    Qu’une partie des électeurs est crue au changement le vrai soit, mais vous vieux routier et connaissant le PS et sa politique sur le bout des doigts … !
    Que constatons aujourd’hui : F. Hollande et ses alliés font exactement ce que l’on pouvait attendre : quelques changements cosmétiques et fondamentalement l’adaptation à la politique définie par « Merkozy ».
    La ratification du TSCG en est la parfaite illustration (notons sur ce point que les députés PS (voire EELV) sont priés de la « boucler » dixit JM Ayrault )
    Le changement « radical » ne peut intervenir avec la politique du PS y compris avec EELV comme aiguillon.
    Côté FdG JL Mélenchon pour se consoler de sa « veste » de H. Beaumont, s’est ressourcé chez Chavez quel message ! Le prochain coup le barde du FdG se retirera sur son Aventin Vénézuélien !
    Comme « die Linke » en Allemagne l’expérience du FdG et son initiateur le PG est probablement sans lendemain. En effet , la principale composante le PC est en constante régression : perte d’élus et influence de plus en plus maigre.
    Par les urnes on peut réformer si on veut et surtout si on peut.
    La décroissance (chère à quelques ‘’écolos’’) ou la croissance zéro (c’est le cas actuellement) précipiteront dans la misère des millions d’individus et tout cela risque de se terminer par des affrontements très violents et peut être, in fine, le recours aux droites musclées.
    Tout cela F. Hollande le sait. Pour preuve, début juillet, le Président a inauguré une « conférence sociale » invitant chaque partenaire social à « faire le job » pour tenter de sauver le « modèle social » et éviter les affrontements : « première » couche !
    Puis, il y a une semaine, la « deuxième » couche avec le défilé de ministres (dont le premier) devant le Medef.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si vous reprenez mes posts de l'époque, vous verrez que je n'y ai pas cru un seul instant, me bornant à dire que ce serait moins mal que Sarkozy.

      Supprimer
  3. @Jef
    désolé je n'ai pas relu vos posts ...
    je partage votre conclusion
    je partage l'impatience des français en recherche d'emploi
    dans la situation actuelle nos "têtes d'oeuf" se creusent les neurones pour trouver des mesures (façon usine à gaz) pour faire redémarrer la "croissance" et limiter la casse des emplois marchands

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excepté bien entendu, que les mesures envisagées ne sont pas les bonnes. Malgré leurs récriminations, il faudra bien un jour aller chercher l'argent chez les riches, édicter enfin des lois encadrant drastiquement "les marchés", afin qu'ils soient des moteurs pour les PME et non des fontaines de félicité pour les rentiers et les spéculateurs, et par ce biais relancer les emplois. Rappel : c'est la petite entreprise qui crée de l'emploi, pas la grande.

      L'argent, il y en a, beaucoup, il n'est seulement pas au bon endroit.

      Supprimer
  4. "L'argent, il y en a, beaucoup, il n'est seulement pas au bon endroit."

    Au fond, c'est la même chose pour l'intelligence !...
    (le PS devrait plonger dans les stocks d'intelligence vénézuellienne du FdG... ou de EELV ? ....Non ! là...je blaguais !!!)

    RépondreSupprimer